Habillée dans la Gloire

Sans toi, les fleurs allées sèches,

Encombrées en nuages foncés.

Trônée majestueuse sur les hautes tours,

De toi je suis fier.

 

Le fredonnement audible de l’amour est en climax,

D’une dame sexy et doucereuse.

Son amour prélève sur moi péage et taxe,

Mais je suis toujours son copain.

 

Vivement heureuse, extravertie et romantique,

L’espoir de chaque fanatique.

Affablement passionnée, sensuelle et érotique,

Désirée par chaque homme.

 

Ta beauté lisse, gaie et étincelante,

A attiré mon âme intérieure.

Bien que chahuteuse, provocatrice et mortelle,

Mon cœur a consolé.

 

Lèvres si souples, lisses et satinées,

Les cheveux avec des plombs et des coups.

Le corps suave dans toute sa vanité,

Mon œil convoitant, là-dessus, accroche.

 

Ma main la caressant ses seins dardés

A déclenché l’intimité.

Le cœur a secoué après des arrêts

Dans l’extase voluptueuse.

 

Flânant des désirs amoureux spontanés,

Pour son appel irrésistible.

Magnifique, appétissante, mette le feu en moi,

Me marquant avec son sceau.

 

Elle m’a reçu avec des flots des baisers,

Avec des mélodies chantonnées.

Je me gorge explorant ses finesses de corps,

Dans des thérapies multiples.

 

Les aperçus d’elle, nue, habillée dans la gloire,

Ont fait mon cœur frémir de palpitation.

La rencontre est déjà desséchée dans la mémoire,

Jusqu’à la mort faites-nous partie.

 

Fragment d’un rêve heureux chantant sur la haute

Mon amour vrai pour toi.

Danser le long à chaque nuance de ton soupir

J’ai laissé échapper : “JE T’AIME ! “